travaux-electriques

Les câbles électriques ou les gaines peuvent occasionner de la gène et amocher le décor d’un endroit à la maison. Souvent, on est très contrarié par un câble qui traîne le long d’un mur ou sur le sol, pour remédier à ça on a plusieurs solutions.

Si la maison est en cours de construction le problème ne se pose pas car de nos jours on prévoit les encastrements pour tous types de câblage, entre fils électriques et câblages divers.

Les différents types de câblages

Dans la catégorie des câblages, on a les fils électriques qui alimentent un endroit de la maison, qui peuvent passer à travers une paroi ou une cloison de la maison. Il y a aussi les cordons de certains appareillages électroniques et les câbles de la box TV ou de l’antenne qui passent dans les chambres. Ce sont des câblages qu’on peut voir dans une maison, on les récapitulent comme suit :

  • câbles électriques,
  • câbles d’antennes TV,
  • câbles de réseaux informatiques.

Méthodes pour cacher les câbles le long d’un mur

Il y’a beaucoup de dispositifs qui requièrent le passage d’un fil de réseau ou d’un fil électrique le long d’un plafond ou d’un mur. Cet aspect, généralement, pas très esthétique dérange le décor et agace beaucoup de gens. Si on ne peut pas se permettre certains procédés modernes et coûteux, on peut tout de même trouver, parmi les méthodes de camouflage, des fils et des câbles qui nous arrangent mieux.

La goulotte cache-câble

C’est parmi les solutions les plus simples et en même temps les moins chères en matière de dissimulation des câbles qui traversent le long d’un mur. On a le choix de choisir une couleur différente du mur pour apporter une touche de contraste ou la faire plus discrète avec la même couleur du mur ou une couleur qui s’en approche.

Les plinthes avec passage

Ce sont des plinthe avec un passage prévu pour faire passer le réseau électrique. C’est très pratique en étant un cache fil, par contre si la maison est ancienne, il va falloir refaire toutes les plinthes et s’engager dans des travaux un peu lourd.

Les saignées

On creuse une rigole le long du mur qu’on appelle saignée. Après avoir encastré les fils, on rebouche avec de l’enduit, bien sûr cela sera suivi de lissage et d’un coup de peinture. En général, on fait une saignée quand on veut poser une nouvelle prise ou un interrupteur et l’alimenter d’un câble tiré d’un autre coin de la pièce.

Doublage des murs

Le doublage consiste à faire un revêtement à mi hauteur afin de décorer et en même temps ça peut contenir n’importe quel encastrement. Le lambris par exemple, peut être utilisé dans ce cas et en même temps jouer le rôle de cache câbles. On peut adopter la solution de doublage des murs si la saignée s’avère impossible à réaliser, comme lorsqu’on a des murs en pierre ou en brique par exemple.

La cloison en placoplâtre

Une autre manière de faire du doublage de mur est la pose d’un socle ou d’une cloison en placoplâtre. Elle permet, par exemple, de contenir des objets ou des appareils tout en permettant de dissimuler les fils et les câbles. Le placoplâtre a l’avantage de dissimuler, décorer et soutenir, il peut être renforcé ou étayé par des chevilles ou des tasseaux.

Différents aménagements pour camoufler les câbles dans un mur

Les différents aménagements comme les placards ou les socles de cuisine peuvent dissimuler les câbles.

On peut aussi les cacher dans un meuble de chambre aménagé sur mesure, même pour alimenter des prises sur ses zones de décoration. Les câbles peuvent être dissimulés dans les coffrages des banquettes de salon ou de salle à manger.

On a fait le tour de plusieurs façons de dissimuler des câbles. Pour choisir, il faut prendre en considération les matériaux des murs les aménagements et le style qu’on veut avoir.