renovation-electrique

Penser à la rénovation de son installation électrique est très important étant donné que celle-ci garantit la sécurité et la conformité du foyer. Beaucoup de propriétaires ont tendance à laisser ces travaux à plus tard en raison de la complexité des installations. Cependant, il s’agit d’un dispositif nécessitant un contrôle régulier et une rénovation en cas de défaillance.

De plus, étant donné le budget assez conséquent de ce type de travaux, cela constitue également un motif qui entraîne les propriétaires à retarder leur réalisation. Il faut, néanmoins, noter qu’il est important d’effectuer des rénovations au niveau des installations électriques afin d’écarter tout susceptible danger.

Quels sont les éléments concernés par la rénovation électrique ?

Plusieurs postes sont concernés par les travaux de rénovation électrique avec, pour chacun, un budget précis. Ce dernier dépend de l’ampleur des dégâts, ainsi que le tarif de la main-d’œuvre. Parmi les éléments concernés par les travaux de rénovation électrique, on retrouve :

  • Le tableau électrique,
  • Les prises et les interrupteurs.

Le tableau électrique est constitué de plusieurs éléments qui, en cas de défaillance, nécessitent une rénovation. Il s’agit d’un dispositif qui peut être soit restauré, soit remplacé dans sa totalité. Sur le marché, on retrouve des tableaux électriques directement prêts à l’emploi et à l’installation, alors qu’on retrouve d’autres modèles qui sont montés sur mesure. Il existe une différence de prix entre les deux tableaux, relative à leur processus d’installation et de montage.

La composition des installations électriques

D’autres éléments annexes au tableau électrique peuvent s’inclure dans le budget de rénovation, parmi ceux-là, on retrouve :

Le compteur électrique qui possède la fonction de calculer la dépense en électricité. Celui-ci est fourni par le fabricant. Il y a également l’interrupteur général qui permet d’arrêter l’alimentation en électricité dans le cas d’une défaillance interne comme un court-circuit ou autre perturbation électrique. Ce dispositif électrique est assez cher, son prix varie entre 130 et 200 €.

Le disjoncteur différentiel qui coupe le courant automatiquement lorsque celui-ci détecte une surintensité ou une surcharge électrique. Il assure, ainsi, la protection du système, ainsi que celle du propriétaire. Son prix varie entre 150 € et 250 €.

Le disjoncteur divisionnaire qui joue le rôle d’isolant afin de s’opposer aux éventuelles pertes électriques. Celui-ci peut être activé à l’aide d’une manette. On retrouve également le contacteur qui assure une consommation équilibrée et modérée en électricité. Et ce, en modifiant les dépenses électriques selon les heures. Celui-ci alimente également les appareils ménagers. Son prix est d’environ 180 €.

Le parafoudre est également à considérer, ils’oppose à la surcharge électrique générée par une attaque de foudre. Celui-ci coûte dans les 50 €. Il faut noter qu’il est obligatoire de l’installer selon les prescriptions réglementaires du secteur.

Il est aussi important de faire appel à un professionnel afin de détecter une éventuelle panne électrique en cas de perturbation ou de défaillance survenues au niveau de l’un des éléments précédemment énumérés.

Concernant les prises et les interrupteurs, leur remplacement est beaucoup moins onéreux. Il prend en compte le prix de la prise, ainsi que de la main-d’œuvre. Cependant, certaines installations modernes proposent des modèles de prises légèrement plus chers, avec des fonctions nouvelles. Par exemple, le prix d’une prise classique est entre 50 € et 70 €, alors que celui d’une prise moderne est de 150 €.

Dans la même catégorie : Comment dissimuler les gaines et les câbles ?

Quel est le coût d’une rénovation électrique ?

Concernant le budget nécessaire aux travaux de rénovation électrique, il varie selon le type de circuit, la durée et l’ampleur des travaux. Le coût de rénovation du circuit électrique va de 70 €à110 €pour un mètre carrédans le cadre des installations classiques conformes et intégrées au mur. Cependant, selon la complexité du circuit, le prix est variable. En effet, celui-ci est proportionnel au nombre d’éléments qui le constituent et aux fonctionnalités incluses. Cependant, dans le cas où l’installation est externe, le coût de rénovation serait bien évidemment moins cher.

Cela dit, si le propriétaire souhaite restaurer la totalité de son installation électrique, le coût serait d’environ 125 € à 200 € pour le mètre carré. Par exemple, pour un circuit électrique tapissant une surface d’environ 20 m², le budget de la rénovation serait de 2500 € à 4000 €. Plus la surface est importante, plus le coût de rénovation augmente. Dans le cas des grandes maisons, la rénovation de la totalité de l’installation électrique peut dépasser ainsi les 10 000 €.

  • Legrand 093065 Essentiel Spécial Tableau Électrique Équipé pour Logement
  • Legrand 093069 Essentiel Spécial Tableau Électrique Équipé pour Logement T6
  • Legrand 093057 Essentiel Spécial Tableau Électrique Équipé pour Logement T4