pommier

Les conseils pour planter et entretenir un arbre fruitier

Des pommes, des oranges ou même des citrons… qui n’aimerait pas produire ses fruits sainement dans son jardin ? Si vous avez la main verte et un espace vert prêt à l’emploi, n’hésitez pas ! Il n’y a rien de mieux que de cueillir les fruits qu’on a planté nous-même. En plus, c’est simple, les arbres fruitiers peuvent être plantés quasiment durant toute l’année tant que votre terre n’est pas gelée. Et pour vous faciliter la tâche encore plus, nous avons recueilli un ensemble de conseils incontournables qui vous seront très utiles.

Quels arbres fruitiers planter ?

Les types d’arbres fruitiers n’en manquent pas, ce qui vous donne un grand choix et vous permet de faire des récoltes à des différentes périodes de l’année. Les plus connus sont les pommiers, les poiriers, les cerisiers, les orangers.

Tout d’abord, il faut choisir son arbre fruitier selon l’emplacement que vous allez lui réserver, par exemple si vous n’avez qu’une terrasse ou un balcon, il faut opter pour des arbres fruitiers nains et cultivables en bancs qui sont disponibles en plusieurs variétés.

Ensuite, si vous voulez opter pour des pommiers ou poiriers ou tout autre type d’arbre dont la pollinisation est croisée, il faudra planter plus d’un arbre et les rapprocher, ainsi la pollinisation va se faire d’un arbre à l’autre.

De plus, un arbre n’est pas qu’une simple plante : il va s’enraciner et pourra vivre des années, et pour ça il faudra que le sol soit de bonne qualité et bien profond. Et si la terre est silico-argileuse ça serait parfait !

Vous aurez ensuite le choix entre l’achat :

  • d’une jeune branche greffée depuis 1 an (scion) ;
  • d’un scion de 2 ans avec branches latérales ;
  • d’une demi-tige (scion de 3 ans avec des branches bien formées).

Enfin, suivant le climat de votre région pour connaître quelle variété de fruitiers vous ira le mieux.

  • Kaffir Lime - Citrus hystrix - 1 plante - Kaffir Lime plante à épices

Comment planter un arbre fruitier ?

Pour planter un arbre fruitier, il est clair que la première étape à faire après avoir choisi l’emplacement est bien de faire un trou ! Ce dernier doit être ouvert de 2 à 3 semaines avant la plantation et être assez profond et large.

Laissez la terre du trou de côté de façon à mettre la terre qui était dans la couche supérieure au fond du trou quand vous allez le recouvrir car cette terre est plus riche et aidera au développement de votre arbre.

Au fond de votre trou, mettez une couche de drainage formée de gros graviers, tuiles cassées etc, puis au-dessus une butte de terre et le tuteur de l’arbre.

Avant de planter l’arbre une bonne fois pour toutes, veillez à enlever toutes les racines qui sont abîmées et prenez les restantes avec un mélange de boue d’argile que vous pouvez acheter dans les grandes surfaces ou magasins de jardinage.

Enfin, placez votre arbre dans son trou et comblez-le avec la terre que vous avez laissée de côté.

Il ne vous restera plus qu’à arroser votre plantation ! Ne soyez pas avare, nous n’allons pas le noyer, prévoyez au moins 15 L d’eau pour le premier arrosage.

L’entretien des arbres fruitiers

L’étape de plantation n’est pas la dernière chose que vous allez faire avant de profiter tranquillement de vos fruits bio ! Un arbre nécessite beaucoup d’entretien selon les saisons.

En hiver, nous vous conseillons de tailler particulièrement les arbres fruitiers à noyaux et la vigne, de labourer, bêcher et apporter de l’engrais d’arbre et bien sûr d’extraire les fruits momifiés qui pourraient être porteurs de maladies.

Au printemps, si ce dernier est assez sec, pensez à arroser votre arbre abondamment, pensez aussi à desserrer les liens ou attaches qui pourraient éventuellement étrangler le tronc et traitez votre arbre contre les maladies et les insectes.

En été, à partir de juin, vous pouvez déjà récolter vos cerises si c’est ce que vous avez choisi de planter. Les fruits ayant commencé à paraître n’oubliez pas d’installer des filets fruitiers qui vont les protéger des oiseaux gourmands et si vous remarquez la présence de vers dans vos fruitiers, faites un traitement en vigueur.

Enfin, en automne, vous pouvez préparer le sol pour accueillir de nouveaux arrivants en le fertilisant.

  • Ilovemono Sac à plantes 400L * 1, tissu non tissé, utilisé pour les carottes de fleurs, les concombres, les haricots (50 * 20cm)
  • Ilovemono Sac à plantes 400L * 1, tissu non tissé, utilisé pour les carottes de fleurs, les concombres, les haricots (60 * 20cm)
  • Ilovemono Sac à plantes 400L * 1, tissu non tissé, utilisé pour les carottes de fleurs, les concombres, les haricots (70 * 30cm)