frais-agence-immo

Les frais d’agences immobilières sont une notion encore mal assimilée par de nombreuses personnes. C’est pourquoi, dans cet article, nous vous expliquerons ce que sont les frais d’agences immobilières et qui est censé les payer.

A quoi servent les frais d’agence immobilière ?

Le métier d’agent immobilier est défini par la loi. Cependant, les services fournis peuvent changer d’une agence à une autre. L’agent a pour mission de base de mettre en contact un acheteur avec un vendeurdans le but d’effectuer une vente immobilière. Néanmoins, les services fournis contres des frais d’agence peuvent être divers et variés tels que :

Une estimation de bien

Il est assez difficile de procéder à une évaluation d’un bien sur le marché, c’est pourquoi l’aide d’un expert est souvent nécessaire.

La rédaction d’une annonce

La concurrence sur le marché de l’immobilier est rude. Mettre en avant les points forts d’un bien est une technique de vente qu’il faut savoir maîtriser.

La réalisation des visites

Qu’il s’agisse d’acheteur ou de vendeur, la présence d’un agent immobilier lors d’une visite est importante, car il aura pour rôle de déterminer rapidement si un bien est fait pour un client par rapport à ses besoins.

La conclusion de la vente

L’agent immobilier peut s’occuper d’aider son client à rédiger le compromis de vente. Cet ensemble de services a bien un prix. Afin de pouvoir les mettre à disposition de leurs clients, les agences sollicitent des prestataires et financent des loyers et des salaires. Ceci témoigne de la répartition du profit, soit 70% à 90% revient à l’agence, tandis que le reste est réservé à l’agent qui a conclu la vente.

Les cas où l’on doit payer des frais d’agence immobilière

Il y a une condition primordiale permettant aux frais d’agence immobilière d’être payables, l’intermédiaire intervenant dans une transaction doit posséder une carte d’agent professionnel. Le numéro de cette dernière doit non seulement être mentionné au niveau du mandat concernant la vente, mais aussi sur l’ensemble des documents officiels.

Pour qu’ils soient appliqués, ces frais doivent avoir été fixés avant la transaction et mentionnés sur le mandat de vente devant être signé par l’agent et le vendeur. L’ultime condition est qu’il faut qu’un agent ait mis un vendeur et un acheteur en contact pour qu’une transaction puisse être effectuée. Exceptionnellement, s’il s’agit d’un mandat exclusif de vente, l’agent devra recevoir une commission dans tous les cas, même si le vendeur n’a pas trouvé son acheteur.

Le calcul des frais d’agence immobilière

Tout comme les services proposés d’une agence, la comptabilisation des frais d’agence immobilière est un paramètre qui va varier d’une agence à une autre.

Le montant des frais d’agence immobilière n’est pas un élément qui est encadré par une quelconque loi. Ce dernier peut être fixé par une agence immobilière de manière libre.

Le montant des frais d’agence immobilière peut faire l’objet d’un pourcentage qui dépendra du prix de vente d’un bien ou d’un montant qui restera fixe. Il faut donc veiller à être bien informé de la politique de fonctionnement relative aux frais d’agence adoptés par une agence.

Le cas où le vendeur se charge de payer les frais d’agence immobilière

Dans la majorité des cas, ce sont les vendeurs de bien qui sollicitent l’intervention d’une agence immobilière pour qu’elle puisse les aider à vendre leur bien. C’est donc logiquement aux vendeurs désirant vendre leur bien de payer les frais d’agence. Par exemple, si une annonce affiche un prix de vente à 600 000 €, dont 25 000 € qui sont des honoraires devant être payés par le vendeur et que les frais notaire s’élèvent 8%, donc :

  • L’acquéreur du bien va payer 600 000 € au vendeur du bien et 48 000 € de frais de notaire ;
  • Le vendeur du bien paiera 25 000 € concernant les frais d’agence immobilière et gagnera 575 000 €, qui est le prix net vendeur.