monter-mur-parpaing

Vous souhaitez monter un mur par vous-même et vous hésitez entre le mur en briques et celui en parpaings ? Notre article va vous aider à faire le choix et à le monter d’une manière simple. Pour commencer, il est plus simple de construire un mur en parpaings, car on n’a pas besoin de nombreux types d’appareillages. Mais il faut tout de même faire attention et le réaliser avec précision. Quelles sont donc les étapes à suivre pour construire un mur en parpaings ? Quels sont les différents outils dont on a besoin ? Pour en savoir plus c’est par ici.

Les avantages d’un mur en parpaings

En décidant de construire sa maison ou son local en montant des murs en parpaings, est un bon choix à faire. En effet, ce matériau présente plusieurs caractéristiques et avantages. Parmi ces derniers, on a les suivants :

  • d’abord un mur en parpaings peut résister parfaitement aux flammes et aux incendies. Ainsi, si un feu se produit, le parpaing ne met pas la fondation de la construction en danger. C’est donc l’une des caractéristiques les plus importantes ;
  • dans le cas où la construction fait face à un dommage ou un accident, il est possible de remplacer le parpaing facilement sans problème. Contrairement au cas où les murs sont en bois, où on doit tout reconstruire ;
  • le parpaing est composé d’un mélange de ciment, de sable, de graviers et d’une tige d’acier. Ceci lui permet de résister longtemps et de faire face aux risques, notamment au vent et même aux tremblements de terre. En effet, dans le cas où la zone de construction serait à risque, les murs en parpaing seront parfaits ;
  • le parpaing est également un parfait isolant, notamment, grâce à sa capacité pour diminuer le bruit. De plus, c’est un très bon outil pour économiser de l’énergie, grâce à sa capacité d’isolation thermique ;
  • pour finir, le parpaing est disponible à des prix très abordables. Et pour ce qui est de sa mise en œuvre, c’est très simple, on n’a pas besoin d’un grand effort physique.

Les étapes à suivre pour monter un mur en parpaing

Pour construire un mur en parpaing, il est nécessaire de passer par les étapes suivantes :

La fondation du mortier

La première étape à faire c’est bien de préparer le mortier. Pour cela, il faut mélanger un sac de ciment, environ 12 pelles de sable, 20 pelles de gravillon et de l’eau en utilisant ses mains ou bien un malaxeur. Il est préférable d’utiliser du sable lavé et du ciment artificiel qui est vendu généralement chez plusieurs commerçants. Cette préparation peut être faite sur une surface bien nettoyée.

La pose de la première rangée du parpaing

La deuxième étape c’est donc de poser une première rangée du parpaing à sec afin de déterminer les bonnes coupes. Pour couper, on peut utiliser des ciseaux si on a de l’expérience en maçonnerie, si non une meuleuse fera l’affaire.

Il suffit donc de poser le parpaing unité par unité et mettre les composants du mortier.

L’élévation des murs du parpaing

Cette étape consiste à monter le mur du parpaing en répétant l’étape précédente et construire rangée par rangée en plaçant des couches du mortier au-dessus.

La première rangée ne doit pas contenir d’erreurs afin d’avoir des murs droits.

La finition du mur en parpaings

Pour un mur bien fini, à l’aide d’un fer à joints on creuse les points de manière concave. Ainsi, égalisez la surface afin d’avoir une finition de type enduit.

En suivant ces conseils, le mur en parpaings sera sans doute bien fini et droit. Vous pourrez également si vous le souaitez habiller votre mur avec de la végétation ou tout autre autres décoration pour le rendre plus beau si celui-ci est visible dans le jardin.

  • PLOT BETON (pour clôture mobile de chantier)
  • Lame acier Gris 7016 pour clôture 1765 mm FAREL®
  • Brique réfractaire noire 220 x 110 x 60 mm - 35% d'alumine