composter-dechets-cuisine

Vous avez décidé de vous lancer dans le compostage afin de réduire vos déchets ? La planète vous remercie. Faire du compost est écologique, économique et permet de faire baisser sensiblement le taux de déchets. Cependant, pour être sûr de faire un bon compost, qui nourrira vos plantes sans leur porter préjudice, il faut être particulièrement attentif aux matières que l’on va placer dans ses bacs à composter. Vous vous demandez que mettre dans un composteur ? Et surtout, que doit-on éviter d’y placer ? Nos réponses dans cet article.

1. Les déchets verts et déchets bruns

Quelques règles de base doivent être suivies lorsque l’on décide de composter nos déchets de cuisine. Pour que le processus de décomposition se fasse de la meilleure des façons, votre compost ne doit être ni trop humide, ni trop sec. Les bacs doivent être placés dans un endroit au soleil proche de votre maison d’un point de vue pratique.

Ensuite, c’est une erreur de penser qu’il faut simplement y mettre des épluchures de fruits et de légumes. Au contraire, un bon compost est un savant mélange de déchets verts : légumes, fruits, résidus de plantes et d’herbe, etc., et de déchets bruns : feuilles mortes, brindilles et copeaux de bois, papier, carton, etc.  Pour obtenir le compost idéal et pas trop humide, nous vous conseillons de mettre environ 40 % de déchets verts pour 60 % de déchets bruns.

2. Mélanger son compost dès qu’on alimente le bac

À chaque fois que vous allez mettre une poignée de déchets alimentaires, mettez la même quantité de déchets bruns et mélangez systématiquement. Cela permet au compost d’être régulièrement aéré et de mixer les matières déjà entrées en décomposition avec les dernières jetées. Prélevez votre compost environ deux fois par an et repartez à zéro.

3. Sélectionner ses déchets organiques

Peu de personnes le savent, mais il est important de sélectionner les déchets organiques que l’on projette de jeter. Certains, mis en trop grosse quantité, peuvent déséquilibrer le mélange et empêcher une bonne fermentation. Ainsi, il faut éviter :

  • De jeter toutes vos épluchures d’agrumes (oranges, citrons, mandarines, etc.), car elles ont un taux d’acidité important.
  • De jeter les peaux de l’avocat et de l’ananas qui sont assez dures et mettraient trop de temps à se décomposer.
  • De jeter vos épluchures de pomme de terre sans les avoir recoupées en plus petit au préalable.
  • De jeter vos coquilles d’œufs sans les avoir broyées.

4. Attention aux restes alimentaires !

Tous les restes alimentaires ne peuvent pas être placés dans le bac composteur. Il faut ainsi éviter de jeter les résidus de viande ou de poisson, qui en plus d’attirer les nuisibles, rendant impropre votre compost, risqueraient de dégager une odeur désagréable, surtout sous la chaleur. On ne peut également pas jeter les coquilles de fruits de mer qui ne se décomposent pas.

5. Peut-on mettre d’autres types de déchets ?

En ce qui concerne les autres types de déchets, plusieurs théories sont à connaître. Les cendres de bois peuvent être mises au composteur, mais en très petite quantité. Les résidus issus de toilettes sèches peuvent faire un excellent compost, mais il ne faut pas les placer tels quels : ils devront avoir reposé quelques mois avant d’être intégrés aux déchets organiques. Enfin, les sacs biodégradables ne sont pas adaptés au compostage domestique, évitez donc de les placer dans vos bacs.

Nous espérons que ces conseils vous permettront de mieux cerner que mettre dans un composteur. Quoi qu’il en soit, essayez de faire un mélange équilibré en fonction des éléments contenus dans chaque déchet pour ensuite bien fertiliser le sol et vos plantes en terre.

  • Westfalia Incinérateur de jardin en acier galvanisé
  • Composteur pour jardin déchets température élevée pour humus 380/800/1200/1600L
  • Composteur de jardin 300L Qualité Supérieure pour Jardin Déchets