Qu'est-ce que la permaculture ?

Qu’est-ce que la permaculture ?

Vous avez sûrement entendu parler de la permaculture : le potager réinventé et durable. Selon l’inventeur du concept, c’est avant tout une philosophie de vie. Pourtant, la permaculture est juste un concept réinventé. Présentant de nombreux avantages pour l’environnement et pour le propriétaire, la permaculture n’est pas juste un effet de mode, mais un nouveau mode de vie à adopter.

La permaculture, c’est quoi exactement ?

La permaculture signifie « culture permanente ». Il a été créé dans les années 70 par Bill Morrison et David Holmgren dans le but de cultiver sur une terre tout en profitant de sa fertilité naturelle. Comment ? En suivant les principes de l’écosystème naturel. D’ailleurs, le concept est basé sur ces principes d’écosystème, mais il faut les convertir à l’échelle humaine.

Dans l’écosystème naturel, tous les éléments sont interdépendants. Le recyclage est donc la base de cet écosystème. Alors quel est le lien avec votre potager ? Produire sans semer chaque année et sans passer des heures à l’entretenir chaque semaine. Vous pouvez aussi l’adopter pour votre jardin pour laisser place à un design diversifié.

En effet, la permaculture est basée sur cette interdépendance. Les fruits et légumes seront consommés et les restes seront transformés en compost.

L’objectif de la permaculture 

D’abord, c’est pour l’environnement. La surproduction en utilisant les produits chimiques, la surconsommation et les déchets… vont détruire l’environnement. La permaculture peut produire sans passer par ce système.

Ensuite, c’est pour l’être humain. La consommation d’un produit bio et la satisfaction de produire ce dont on a besoin sont des objectifs de la permaculture.

Enfin, c’est pour rentabiliser la production sans un investissement massif. Vous pouvez récolter vos produits pendant des années sans entretenir votre nouveau potager.

Comment passer à la permaculture ?

La première étape de la permaculture consiste à créer un sol très fertile. Il faut faire un grand trou et jeter des bois dedans. Après il faut ajouter des déchets organiques. Après, il faut ajouter une couche de compost en décomposition et une couche de compost prêt à l’emploi. Pour finir, vous allez ajouter une couche de roches et de cailloux pour les besoins minéraux du sol. Le tout formera une petite dune ou une butte. Après quelque temps, vous pouvez déjà semer des graines et planter les plantes. Veillez à bien les serrer pour optimiser le rendement. 

Les avantages de la permaculture

La permaculture n’exige pas un entretien régulier. À part jeter du compost sur la butte, vous n’aurez pas à travailler dessus comme avec un potager. Au début, vous pouvez ajouter une variété de cultures comme du maïs, de la courge…

Le rendement est aussi important. Quand vous avez de la courge, du maïs… en permanence, vous constaterez de l’importance de l’investissement. De plus, avec un sol très fertile, la quantité des récoltes sont en abondance.

Les inconvénients de la permaculture

Vous devrez bien connaître vos cultures. La courge, le maïs et les haricots sont par exemple un trio efficace. Le maïs va guider la courge, la courge permet de conserver l’humidité au sol et les haricots optimisent la fertilité du sol. Pour les autres cultures, vous devrez les maitriser haut la main.