jardin-mediterraneen

Les jardins du Sud vous font rêver ? Il est vrai que sous le soleil, tout semble plus beau. Pourtant, même en vivant dans d’autres régions, il est possible de recréer cette atmosphère si particulière, pour avoir son propre petit jardin méditerranéen. Mode d’emploi.

Jardin méditerranéen : quelles sont ses caractéristiques ?

Bien entendu, les végétaux méditerranéens sont la base de ce jardin, mais pas uniquement. Il faut arriver justement ; où que l’on habite ; à recréer cette ambiance un peu aride de plantes battues par le mistral pour que cela soit joli et donne un air de vacances permanentes.

Pour cela, il faut y associer du minéral (graviers, galets, rochers) ; on parle alors de jardin sec ou de rocaille ; mais aussi des éléments de décoration savamment choisis qui évoquent la mer et la saison estivale comme des pancartes en bois, mais aussi bien sûr des transats, un salon de jardin sur la terrasse et un parasol pour des moments de farniente.

Quelles plantes et arbustes choisir ?

Pour beaucoup de personnes, un jardin méditerranéen ne peut s’envisager sans un olivier. Il peut pousser un peu partout en France, même s’il faudra penser à l’abriter sous une toile d’hivernage à la saison froide. Il trouve sa place tout aussi bien en pleine terre qu’en grand pot, tout comme certains palmiers. Certains peuvent devenir très grands. Mieux vaut les prendre de taille modeste et surtout très rustiques, quand on réside en région froide.

jardin-mediterraneen-moderne

Si les hivers sont doux, on peut penser à installer un agave en pleine terre, sinon il sera à rentrer avant les gels. Si les lauriers roses ou encore le mimosa sont permis et assez représentatifs, il ne faut pas oublier que le jardin méditerranéen est assez limité en termes de coloris, puisqu’on retrouve surtout des plantes ; dont certaines aromatiques ; ayant un feuillage gris ou vert sombre comme le thym, la sauge, ou encore le romarin, mais aussi des sedums. Idem pour l’emblématique lavande qui pourtant enchantera les yeux et le nez avec ses petits épis violets.

Si une vigne peut magnifier un mur et être relativement robuste, les citronniers seront, eux aussi à rentrer dans une véranda ou derrière une fenêtre bien exposée, quitte à les sortir au printemps sur la terrasse. Par contre, chaque région peut compter sur le figuier et ses fruits délicieux.

Comment entretenir un jardin méditerranéen ?

L’avantage de beaucoup de plantes du sud, c’est qu’elles nécessitent peu d’entretien et surtout peu d’eau car elles sont habituées à résister aux épisodes de sécheresse mais aussi à des vents particulièrement desséchants. L’apport d’engrais adapté en fonction des plantes est conseillé, ainsi que quelques arrosages quand même car une plante peut mettre jusqu’à 10 ans pour devenir réellement résistante à la chaleur.

Il faudra penser bien entendu à couper les fleurs de lavandes, une fois la saison passée, sans se rapprocher du bois. Concernant l’olivier, remettre du terreau de surface lui convient très bien tous les ans, tout en couper les branches poussant en son milieu pour que le soleil puisse entrer à cœur.

Pour entretenir toutes ces plantations et avoir un beau petit jardin méditerranéen, créez des sentiers et des reliefs (murets, par exemple) pour une impression très naturelle.